Tous les avantages de louer un appartement déjà meublé à Paris

La location meublée intéresse de plus en plus de bailleurs, notamment à Paris. Ce système leur permet d’acquérir un loyer plus élevé que pour une location vide. Mais ils ne sont pas les seuls à profiter des avantages de la location d’un appartement meublé. Les locataires eux aussi, jouissent des privilèges de ce type de logement. Zoom sur les intérêts de louer un appartement meublé à Paris.

Le locataire profite d’un logement équipé

Louer un appartement meublé permet à un locataire d’avoir tous les mobiliers et équipements nécessaires à la vie courante à domicile (lit, table, chaise, ustensiles de cuisine, appareils électroménagers, etc.). À part ses effets personnels, il n’a pas besoin d’investir pour acheter ces nécessités. Il peut donc, effectuer un placement d’argent pour un autre projet que l’achat de mobiliers ou d’ustensiles de cuisine. En plus, il est libre d’utiliser tous ces équipements à sa manière, une fois le contrat de bail signé.

Pour une location de courte durée, comme un séjour en vacances par exemple, choisir un appartement meublé est moins cher, et plus spacieux que dans une chambre d’hôtel.

Le contrat de location est plus flexible

Par rapport à une location nue, les conditions de location d’un appartement meublé sont plus souples et discutables entre le propriétaire et le locataire. La durée maximale du contrat de bail est seulement de 1 an. Elle est même réduite à 9 mois si l’appartement est loué à un étudiant, équivalente à la durée d’une année scolaire.

Le locataire est libre de quitter l’appartement à n’importe quel moment, sans besoin de se justifier. Il lui faut juste adresser un préavis de 1 mois auprès du propriétaire. Par contre, un renouvellement de contrat de bail conduit à une tacite de reconduction, pour une validité de 1 an de plus.

Le propriétaire obtient une réduction sur la fiscalité.

La location d’un appartement meublé à Paris est considérée comme une activité commerciale. Le propriétaire bénéficie donc d’une imposition micro-BIC (bénéfices industriels et commerciaux). Ainsi, il peut obtenir une réduction fiscale, selon ses revenus annuels obtenus par la location. Bien qu’il n’existe aucune obligation de plafonner le loyer d’un appartement meublé, un tarif raisonnable permet au propriétaire d’avoir une exonération d’impôts. Le régime BIC permet même de réduire la taxe d’habitation et celle foncière.

Par ailleurs, les loyers perçus peuvent servir de revenus au bailleur. Il peut donc en déduire ses charges, les éventuelles réparations et les amortissements des équipements et accessoires compris avec la location.

 

Après le Coronavirus : les enjeux d’une mobilité parisienne bien sécurisée
Mode de transport écolo : comment se déplacer de manière éco-responsable à Paris ?